L'association
Nos actions
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 14

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonyme en ligne : 1
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Nouvelles

Nouvelles/Logo_jour_de_la_nuit_fonce_70x70.jpgLe Jour de la Nuit - par GICaro le 12/09/2009 - 18:53

Le samedi 24 octobre 2009, date du changement d'heure et des Nuits Galiléennes, aura lieu le premier Jour de la Nuit.

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la protection de l'environnement nocturne et à la pollution lumineuse. Grâce à des activités très variées organisées partout en France, le Jour de la Nuit permettra la découverte ludique de la faune nocturne, l'observation des étoiles avec des astronomes passionnés et redonnera toute sa place à l'imaginaire nourrit par la nuit.        

Le Jour de la Nuit


Pourquoi le Jour de la Nuit ?
Nous éprouvons tous un sentiment d'émerveillement à la vue du scintillement de la voûte étoilée, devant le mystère de la grandeur de l'Univers. Mais depuis des dizaines d'années, la nuit est confrontée à une pollution lumineuse croissante due à la généralisation et au renforcement des éclairages extérieurs, publics et commerciaux.

Or ces éclairages artificiels perturbent fortement la faune nocturne, en même temps qu'ils font disparaître les étoiles et cette débauche de lumière représente un gâchis important d'énergie contribuant au dérèglement climatique.

Comment participer ?

Pour les collectivités : éteignez vos éclairages publics et faites participer les commerçants à l'extinction !

Pour les associations : organisez des ballades nocturnes, des sorties nature et astronomiques !

Pour les particuliers : pour que votre commune s'inscrive au Jour de la Nuit et que l'association locale organise une animation, prévenez-les !

Faites suivre ce message ou écrivez-leur ou téléphonez… Ou faites les 3 pour être sûr d'être entendu.


Qui organise ?
L
e Jour de la Nuit est un évènement organisé par un collectif d'associations auquel participe naturellement l'Association pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes (ANPCEN). L'ANPCEN relaie l'information pour faire de ce premier Jour de la Nuit un véritable succès.



Nouvelles/jumelles80x80.jpgLe ciel d'été aux jumelles. - par Gregoire le 10/07/2009 - 08:55

Pourquoi ne pas profiter des congés estivaux pour tourner un regard vers le ciel ?
Il y a sûrement parmi vous de nombreux vacanciers qui possèdent des jumelles !
Et il y a fort à parier que si vous les utilisez pour l'observation terrestre, vous ne les avez jamais tournées vers le ciel !
Si, si, je me suis renseigné autour de moi... Et en effet, si beaucoup de personnes possèdent des jumelles, il n'y a qu'une minorité qui les a un jour ou l'autre tournées vers le ciel !
Alors pourquoi ne pas profiter des belles soirées d'été pour faire un essai ?
L'idéal est de s'éloigner des sources de pollution lumineuses ( n'hésitez pas à signer la pétition pour la protection du ciel nocturne ) et de se mettre à l'aise.
Pourquoi ne pas s'allonger sur un transat ? A moins d'être couché sur le ventre, la moitié de l'effort demandé est déjà fait smile

Puis prenez vos jumelles, tournez les vers le ciel, et observez. Avec les bras bien contre le corps pour ne pas trembler. L'idéal pour être bien stable serait un pied photo. Mais vous pourrez toujours le faire en revenant de vacances.

Que peut-on voir ?
La Lune vous montrera ses cratères, Jupiter ses 4 plus gros satellites, et en regardant la voie lactée, vous verrez plus d'étoiles que vous pourrez en compter en une nuit ! Le spectacle est saisissant !

Si vous avez oublié vos jumelles, pas de panique ! L'observation à l'oeil nu est aussi très enrichissante. Essayer de repérer les constellations d'été ! Et début août, vous verrez beaucoup d'étoiles filantes lors de la pluis d'étoiles filantes des Perséïdes !

Si vous avez un appareil photo pouvant faire des longues poses ( de 20 à 30 secondes ), n'hésitez pas à la poser sur une table ( si vous n'avez pas de pied photo ) en le tournant vers le ciel. Mettez un temps de pose de quelques dizaines de secondes, ouvrez le diaphragme au maximum, mettez la sensibilité au maximun et la mise au point sur l'infini avec le champ le plus large autorisé par votre objectif. Utilisez la retardateur pour éviter le bougé lors du déclenchement, et faite une photo. Et là vous allez être surpris par la quantité d'étoiles que vous aurez réussi à prendre en photo avec cette technique très simple !

J'espère qu'à votre retour de vacances certains d'entre vous essayeront de faire mieux avec un peu plus de matériel ( pied photo, jumelles oubliées à la maison, ... ). Et là cet article n'aura pas été vain !

Voilà quelques liens intéressants pour avoir plus d'info :
 - un podcast de Ciel et Espace sur l'observation aux jumelles à télécharger et à écouter sur son baladeur
 - la page du superbe site de Gilbert Javaux consacré à l'observation du ciel à l'oeil nu et aux jumelles
 - une page consacré à l'observation aux jumelles en astronomie
Vous pouvez également acheter une revue d'astronomie pour avoir une carte du ciel sous la main. Et pour les plus motivés, il existe de superbes livres consacrés à l'observation du ciel à l'oeil nu et aux jumelles.

Bonnes vacances à toutes et tous !

Nouvelles/cnrs_logo.jpgPodcast vidéo à télécharger - par Gregoire le 14/06/2009 - 07:56

Voilà ce que l'on peut lire sur le site du CNRS consacré  ces vidéos :

Le CNRS et le CNES lancent une nouvelle collection de podcast vidéo

À l’occasion de l'Année Mondiale de l'Astronomie (AMA09), le CNRS et le CNES produisent une collection de podcasts vidéo : "Des étoiles plein les yeux", à regarder en baladodiffusion.

Composée d'une vingtaine de films courts, cette collection permet de comprendre tout l’intérêt de la recherche spatiale. Elle dévoile des aspects du Cosmos que nous n’imaginions même pas : Sommes-nous seuls dans l’Univers ? Ira-t-on peupler un jour la Lune ? Quels sont les objectifs de missions comme Mars Express ou Cassini-Huygens ? Un astéroïde risque-t-il d’annihiler toute vie sur notre planète ? A-t-on percé les mystères des trous noirs et de l’énergie noire ?

Vingt-trois astronomes, cosmologistes, astrophysiciens, planétologues, biologiste et géologue de laboratoires principalement rattachés à l’Institut National des Sciences de l'Univers du CNRS donnent de façon claire et accessible un aperçu des connaissances scientifiques actuelles dans le domaine de l’astronomie.

Jusqu’au 13 novembre 2009, chaque semaine, un nouveau podcast vidéo est à découvrir et à télécharger sur le site Internet de l'INSU-CNRS (http://www.insu.cnrs.fr/co/ama09) et relayé sur celui de son partenaire média LCI.fr (http://tf1.lci.fr/infos/sciences/cnrs-decouverte-espace/).


Icones/nasa_logo.jpgNavettes : retour au bercail et départ en vue. - par Gregoire le 01/06/2009 - 09:00

D'après le site de la NASA   consacré aux navettes, Atlantis devrait quitter la base Edwards en Californie où elle a atterri pour revenir en Floride sur le dos d'un Boing 747 spécialement aménagé. Le départ est prévu aujourd'hui.
Entre temps, Endeavour a quitté le pad de tir 39B ou elle était en attente pour secourir l'équipage d'Atlantis s'il y avait eu un problème lors de la réparation d'Hubble, pour le pad de tir 39A.
Son décollage ( mission STS127 ) pour l'ISS est prévu le 13 juin avec à son bord le dernier élément du laboratoire spatial japonais Kibo.

Icones/Hubble_Petit.jpgRéparation Hubble : c'est terminé ! - par Gregoire le 19/05/2009 - 19:30

Après 5 sorties dans l'espace, les astronautes de la navette Atlantis ont réussi à redonner un coup de neuf au télescope spatial Hubble.
Celui-ci est désormais plus opérationnel que jamais, et pour une période d'au moins 5 ans. La NASA espère même qu'il sera opérationnel 10 ans encore.
Le retour de la mission STS125 est prévu pour le vendredi 22 mai.

Plus de détails :
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/hubble-derniere-sortie-et-adieux-des-astronautes_19344/
et le site de la NASA consacré à la navette spatiale ( en anglais évidemment ) :
http://www.nasa.gov/mission_pages/shuttle/main/index.html

Et je profite de l'occasion pour redonner le liens vers le site de la NASA consacré à Hubble :
http://hubblesite.org/

Icones/Hubble_Petit.jpgRéparation Hubble + mission Planck - Herschel - par Gregoire le 06/05/2009 - 13:23

HUBBLE

La mission d'entretien du télescope Hubble par l'équipage de la navette Atlantis est prévue pour le 11 mai prochain ! La fenêtre de tir va jusqu'au 13 mai.
Cette mission sera confrontée au danger lié aux déchets en orbite. En effet, alors que la Station Spatiale Internationale ( ISS ) qui est la destination habituelle des vols de navettes a une orbite basse de 350 kilomètres d'altitude, Hubble évolue à 600 km au-dessus de la Terre.
Pour cette mission le risque de collision est évalué à 1 sur 221 alors qu’il est de 1 sur 300 lors d’un vol vers l’ISS. En cas de choc avec un débris ou une météorite l'équipage ne pourrait pas se dérouter vers l'ISS en raison de l'orbite de Hubble. C'est pour cette raison qu'une deuxième navette ( Endeavour ) sera prête à décoller en cas de problème.
Durant les 11 jours de cette mission, 5 sorties sont programmées durant lesquelles les astronautes vont remplacer les batteries de Hubble, sa protection thermique, son ordinateur de secours, ses six gyroscopes et ajouter de nouveaux instruments pour améliorer ses capacités ( une caméra à large champ Wield Field Camera 3 (1) ( petite vidéo youtube en anglais ), et un spectrographe, le Cosmic Origins Spectrograph ). Cela devrait prolonger la durée de fonctionnement de Hubble jusqu'en 2014.
Cela permettra également à son remplaçant, le James Web James Web Space Telescope d'être opérationnel ( lancement prévu pour 2013 ).
Hubble, en 19 ans de fonctionnement a complètement bouleversé notre vision de l'univers, et même si certains télescopes terrestres arrivent à l'égaler voir le surpasser grâce aux techniques d'optique adaptative et d'interférométrie ( je pense notamment au VLT ), il reste de loin le télescope le plus médiatisé !

Liens :
(1)     Ce détecteur fonctionnera dans le visible, l'ultraviolet et le proche-infrarouge (mais pas simultanément). Il aura une meilleure résolution un plus grand champ de vision que la WFC2.

PLANCK - HERSCHEL

Voilà, nous l'avions évoqué dans une précédente nouvelle, et cette fois-ci la date a été fixée. La fusée Ariane 5 qui mettra en orbite ces deux télescopes décollera le 14 mai.

Liens :

Icones/mars_50x50.jpgMars sera-t-elle aussi grande que la Lune à l’œil nu le 27 août ? - par Gregoire le 01/05/2009 - 10:38

Comme de nombreux messages l’annoncent en ce moment, y aura-t-il vraiment deux lunes dans le ciel en août 2009 ?

Je cite : « Le 27 aout prochain, à minuit 30 minutes, regardez dans le ciel.
La planète Mars sera la plus brillante dans le ciel étoilé.
Elle sera aussi grosse que la pleine lune, bien que Mars soit à 34,65 millions de Miles de la Terre. Soyez donc certains de ne pas manquer cet événement ...
Cela nous apparaîtra, à l'œil nu, comme si la Terre possédait 2 Lunes !!!...
La prochaine fois que cet événement se reproduira sera en l'année 2287 !
Partagez cette information avec tous vos amis car PERSONNE en vie aujourd'hui ne pourra voir cela une seconde fois ...
 »

Alors soyons rapides : la réponse est « NON !!!!! » !

Et comme je l’ai dit à certaines personnes, si ça devait être le cas, il faudrait vite profiter de nos économies, car des temps sombres s’annonceraient…

Pourquoi ? Parce que cela voudrait dire que Mars aurait quitté son orbite ! Et là, niveau mécanique céleste, ça voudrait dire qu’il y aurait un méga problème… Et qui sait si la Terre ne serait pas la suivante !!!!

Un peu comme dans l’ancienne série « Cosmos 1999 » qui racontait l’histoire d’une base lunaire après que la Lune ai quitté son orbite.

Mais vous vous dites : « Pourquoi cette version serait la bonne et pas celle qui nous promet un beau spectacle ! Non mais, briseur de rêve !!!! ».

Alors voyons cela en chiffre…

La Lune est en moyenne à 384 000 km de la Terre et a un diamètre de 3474 km.

Mars a un diamètre de 6805 km. Son orbite la place en moyenne à 228 millions de km du Soleil ( contre environ 150 millions pour la Terre ). Elle est au plus près de la Terre lorsqu’elle est en opposition, c'est-à-dire  lorsqu’elle est alignée avec la Terre et le Soleil, mais opposée au Soleil.

Voilà un petit tableau avec ces distances minimales issu du site de l’Institut de Mécanique Céleste cité précédemment :

                           

   date               distance Terre-Mars        diamètre apparent

                     (ua)           (Mkm)        de Mars

 

25 août 1719       0.374010       55.951          25.05"

13 août 1766       0.373260       55.839          25.10"

18 août 1845       0.373021       55.803          25.11"

22 août 1924       0.372846       55.777          25.12"

27 août 2003       0.372719       55.758          25.13"

15 août 2050       0.374051       55.957          25.04"

30 août 2082       0.373564       55.884          25.08"

19 août 2129       0.373276       55.841          25.10"

24 août 2208       0.372794       55.769          25.13"

28 août 2287       0.372254       55.688          25.16"

Et là vous vous exclamez : « YESSSS !!!!! C’est vrai que la prochaine fois qu’elle sera au plus près ce sera le 28 août 2287 ! Ils se sont juste trompés avec août 2009 ! Donc Mars sera aussi grande que la Lune en 2287 !!!!! Nananère ! Ils racontent n’importe quoi sur le site des Randonneurs Célestes ! »

Ts, ts, ts…

Je vous laisse encore jubiler 10 secondes…

…8..9..10 !

Vous avez oublié une colonne… La dernière… Le diamètre apparent

C’est l’angle sous lequel on voit un objet, et on peut simplifier la formule pour calculer cet angle ( car les distances sont grandes par rapport à la taille des objets ) par :

angle ( en radian ) = diamètre / distance

ou

angle en degré = ( diamètre / distance ) * ( 180 / PI )

Comparaison des diamètre apparents de Mars et de la Lune :

Pour la Lune : ( 3474 / 384 000 )*(180/3.14)  environ égal à ou à 0,52 degré

Pour Mars(1) : ( 6805 / 55800000 )*(180/PI)=0,006987 degrés soit environ 25’’(2)

Mars aura donc un diamètre apparent au plus près de la Terre environ 74 fois plus petit que celui de la Lune !!!! (3)

Donc Mars serait aussi grosse que la Lune dans le ciel avec un grossissement de 74 fois ! Et c’est apparemment ce qui était écris dans l’article d’origine en anglais paru en 2003 ! La partie sur le grossissement nécessaire est partie à la trappe lors de la traduction...

Pour info : le diamètre apparent du Soleil vu de la Terre est le même que celui de la Lune vue de la Terre, ce qui explique qu’il y a parfois des éclipses totales de Soleil lors desquelles la Lune recouvre exactement le Soleil et nous permet ainsi de voir les protubérances solaires.

Le site de référence sur la planète Mars : www.nirgal.net

 

(1) avec une distance de 55,8 millions de km

(2) 25 secondes obtenu par 0.006987 degré * 3600 car il y a 3600 secondes dans un degré

(3)  0,52 / 0,006987  = environ 74


Icones/gliese.jpgDécouverte de l'exoplanète la moins massive ! - par Gregoire le 22/04/2009 - 07:35

Une équipe d'astronomes franco-suisse-portugaise vient de découvrir une exoplanète de seulement 2 fois la masse de la Terre ! Il s'agit de G581e ( 4ème planète découverte autour de l'étoile Gliese 581 ). Elle orbite autour de son étoile en seulement 3,15 jours. Cette découverte a été possible grâce au spectrographe HARPS situé sur le télescope de 3,6m de l'ESO (European South Observatory) à l'Observatoire de La Silla (Chili).
Le Graal de la recherche d'exoplanète approche : à savoir une planète de la masse de la Terre dans la zone habitable de son étoile...

Plus d'infos :
Communiqué de presse Insu-CNRS

Icones/kepler_50x50.jpgPremière lumière pour le télescope Kepler. - par Gregoire le 18/04/2009 - 13:04

Le télescope spatial Kepler vient d’envoyer ses premières images !
I
l a été lancé en mars dernier et se destine à la recherche de planètes extrasolaires. Pour cela il va observer un champ de 100 degrés carré englobant la constellation du Cygne et de la Lyre.

Image haute résolution

Parmi les 4,5 millions d’étoiles qu’il peut voir dans cette zone, il va en surveiller plus particulièrement 100 000 avec son capteur de 95 mégapixels. Son but et de détecter des baisses de luminosité qui trahiraient le passage d’une planète devant son étoile (
méthode des transits ) . Son capteur très sensible peut mesurer des baises de luminosité de 0,002 %, suffisant pour détecter des planètes telluriques qui sont bien plus petites que les planètes gazeuses qui ont été détectées jusqu’à maintenant ! Pour la liste des planètes extrasolaires, voir le site Encyclopédie des planètes extrasolaires qui compte 344 planètes à la date du 16 avril 2009. 

La NASA espère que durant les 3,5 ans que devra durer cette mission, Kepler puisse découvrir quelques centaines d’exoplanètes et parmi celles-ci, quelques dizaines se trouvant dans la zone habitable de leur étoile ! 

Rappelons que Corot, un autre télescope spatial ( européen ), a trouvé une planète seulement 1,7 fois plus grande que la Terre (  Corot-Exo-7b ).

 Alors souhaitons bonne pêche au télescope Kepler ! Et je profite de l’occasion pour vous inviter à vous rappeler quel grand homme Johannes Kepler ( 1571-1630 ) a été, et à quel point il a révolutionné l’astronomie !


Icones/cloches.jpgDétermination de la date de Pâques - par Gregoire le 10/04/2009 - 09:11

La détermination de la date de Pâques a été fixée en l'an 325 au concile de Nicée.
Il a été décrété que Pâques sera célébré le dimanche qui suit le quatorzième jour de la Lune qui atteint cet âge au 21 mars ou immédiatement après.
Deux choses importantes et qui sont souvent sources de confusions dans cette expression :
- l'âge de la Lune est compté en jours entiers, et c'est la Lune de comput ( ou lune pascale ) et non la Lune réelle qui est utilisée ( comme pour déterminer le début du Ramadan par exemple ) 
- on utilise la date du 21 mars et non pas celle de l'équinoxe de printemps qui peut tomber le 20 mars

A partir de là, on peut se rendre compte que la date de Pâques peut se situer au plus tôt le 22 mars, et au plus tard le 25 avril !

Avant le concile de Nicée, les règles qui fixaient cette date étaient variables.

Pour calculer les prochaines dates de Pâques et pour avoir plus de détail, allez voir le site de L'Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Ephémérides à la page consacrée à la détermination de la date de Pâques


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 ] SuivantFin

Agenda
Agenda
Adresse
ico-addr.gif 
Maison de Quartier 
de Welferding

161 rue de France
57200 SARREGUEMINES
Meteo
Contact

Mail_Randcelest.jpg

^ Haut ^